Partir en colonie pour les vacances de Février : destination neige
16 janvier 2017

Colonie de vacances : savoir bien gérer les angoisses de la séparation

Votre enfant ou adolescent est sur le point de partir en colonie de vacances. Il est bien sûr heureux de partir mais il ressent aussi quelques angoisses liées à la séparation d’avec ses parents, et cela est tout à fait normal ! Comment faire face aux inquiétudes de son jeune, avant le départ ?

La colonie de vacances, cette grande inconnue pour lui

Certains jeunes, plus sensibles que d’autres, redoutent le moment où il faudra dire au revoir à papa et maman.

Il est cependant recommandé pour les parents de cet enfant ou ado d’éviter de montrer, de leur côté leur angoisse vis à vis de cette séparation ! Car si les choses peuvent sembler compliquées pour un jeune, elles peuvent aussi l’être pour ses parents…

Il est donc nécessaire de soutenir le jeune, bien avant le départ en colonie de vacances, et également au moment de celui-ci, surtout si les larmes arrivent et qu’il commence à dire je veux pas y aller !

Si les parents ont tendance à verser une petite larme, à paraître trop émus, ou inquiets, le jeune le ressentira. Cela peut le pousser à être à son tour angoissé pour ses parents ! Il faut donc garder une certaine mesure, et ne pas trop laisser paraître ce que l’on ressent devant lui.

Que faire avant le départ en colonie de vacances ?

Pour éviter les angoisses du type c’est super loin !, on peut lui montrer sur un livre de géographie ou sur internet l’endroit où il va aller pour qu’il se familiarise avec le décor.

On peut aussi lui parler de son séjour avec pleins de camarades de son âge, qu’il va se faire des amis et vivre plein de choses sympas pour lui.

Donnez-lui un carnet pour qu’il écrive ses souvenirs de vacances, et un appareil photos jetable, pour qu’il puisse faire des photos, qu’il aimera montrer à son retour.

Plus on rend ce séjour à ses yeux, et plus il sera content de partir !